Gardens

Errer dans les jardins, investir les lieux du rêve, de la mémoire. 

Oser des chemins improbables, escarpés.

      Faire une halte devant la rose, sous l’ombre d’un orme peuplé d’oiseaux.

Je marche dans la lumière parmi les herbes hautes  et les citronniers odorants, 

des papillons blancs gigotent dans le ciel.

        Jardins, hauts lieux de l’imaginaire, de tableaux  évanescents, d’êtres précieux,

avec toujours cette  musique  qui flotte, 

 cette présence ineffable, euphorique, on dirait celle des Anges.

 

                                                                                              © El Hadi Hamdikene 2015